Rubriques pratiques

Adhérer à la Scam

L'auteur du sous-titrage et du doublage d’une œuvre audiovisuelle (relevant du répertoire de la Scam) peut solliciter son adhésion à l'occasion de la diffusion de cette œuvre par une chaîne de télévision, par une plateforme légale de diffusion en ligne ou d’une édition vidéo.
Par ailleurs, l’auteur d’une traduction d’œuvre littéraire peut également solliciter son adhésion.
> Télécharger l'acte d'adhésion

Négocier un contrat

La Scam vous propose un modèle de contrat pour les traducteurs littéraires. Ce modèle peut être utilement comparé à la proposition qui vous est faite par votre éditeur et vous permettre de lui faire des contre-propositions.
Dans le milieu de la traduction audiovisuelle, les propositions de contrats sont très rares - bien que nécessaires pourtant aux laboratoires. Il est plus souvent d'usage de recourir à de simples notes de droits, et à des attestations pour vous permettre de justifier votre participation auprès des sociétés d'auteurs. La Scam mettra prochainement à disposition sur cette page un modèle d'attestation.

Percevoir vos droits

Pour percevoir ses droits, l’auteur doit être membre de la Scam, avoir prévu l’intervention de la Scam dans ses contrats et avoir déclaré ses œuvres à la Scam.

Protéger un projet

Il n’est pas nécessaire d’être membre de la Scam pour déposer un projet d’œuvre. Le dépôt géré par l’Association Scam Vélasquez via Clidépôt est distinct de la déclaration d’une œuvre à la Scam.

clicdepot

Louer la salle Charles Brabant

Depuis 2000, la Scam met à disposition des auteurs, membres de la Scam, une salle de projection équipée de matériel numérique, un espace de réception et 300 cartons d’invitation. Toutes les œuvres relevant du répertoire de la Scam peuvent y être présentées.

du lundi au vendredi de 14h à 20h

Des nouveaux espaces inaugurés le 20 décembre 2012, dédiés aux auteurs et à la création pour se rencontrer, encourager les collaborations, développer les projets, faire vivre les œuvres.
> Des consultations fiscales entre septembre et mars pour conseiller les auteurs membres sur leur déclaration à l’Agessa, les frais professionnels et leur déclaration de revenus.
> Des permanences sociales
Une fois par mois, une assistante sociale reçoit sur rendez-vous, par téléphone ou en tête-à-tête, les auteurs membres de la Scam pour les accompagner dans leurs démarches administratives et sociales. Pour en savoir plus, connectez-vous à l'Espace auteur.

 

 

 

Les traducteurs à la Scam

Au sein de la Scam, les traducteurs sont présents au sein de deux commissions distinctes.
Les auteurs de sous-titrage et de doublage d’une œuvre audiovisuelle sont rattachés à la commission audiovisuelle de la Scam.
Les auteurs de traduction d’une œuvre de littérature générale sont eux, rattachés à la commission de l’écrit.
Composées d'auteurs, membres du conseil d'administration ou nommés par lui, ces commissions ont pour tâche principale d'assister le conseil d'administration et de lui soumettre des propositions. Elles examinent les questions qui leur sont transmises et élaborent des projets d'action culturelle destinés à promouvoir le répertoire de la Scam.

 

La commission audiovisuelle

Dite "commission télévision", la commission audiovisuelle réfléchit aux questions que lui soumet le conseil d'administration auquel elle formule des propositions d'actions professionnelles. En matière d’action culturelle, elle participe notamment à la présélection des Étoiles de la Scam et des Prix audiovisuels ; elle initie des soirées de projection et des débats professionnels au sein des festivals...

 

La commission de l'écrit

La commission de l'écrit assiste le conseil d'administration dans tous les travaux de réflexion liés à la répartition des droits de copie privée numérique de l'écrit, le droit de prêt en bibliothèque, le droit de reprographie. Elle initie des actions collectives visant à renforcer les droits des écrivains, notamment l'élaboration d'un relevé de droit d'auteur harmonisé entre les différents éditeurs. La commission de l'écrit propose également des actions culturelles ; elle gère notamment le Prix Joseph Kessel et le Prix François Billetdoux et attribue des bourses d'aide à l'écriture.