les festivals

Dans ces lieux de partage culturel que sont les festivals, les auteurs rencontrent leur public et retrouvent les professionnels. Chaque festival offre une ouverture privilégiée au répertoire, documentaire, multimédia, court-métrage, littérature, radio etc. L’ensemble des partenariats avec ces festivals reflète donc toutes les formes d’expression des répertoires de la Scam.

Les festivals sont un lieu de rencontres privilégiées entre les auteurs et leur public. Cette liste non exhaustive des principaux festivals (et marchés) français et étrangers met en valeur le répertoire de la Scam (audiovisuel et cinéma, œuvres institutionnelles, livre, multimédia, photographie, radio...)

Fipa

Le Fipa, Festival international des programmes audiovisuels, a été créé par Michel Mitrani et très fidèlement soutenu à l’origine par les sociétés d’auteurs (Scam, Sacem, Sacd) très vite ralliées par les producteurs (Procirep) et les artistes-interprètes (Adami). Au Fipa se croisent des auteurs, des producteurs, des acteurs du monde audiovisuel et des diffuseurs venus du monde entier. Durant une semaine à Biarritz, en janvier, moment privilégié d’échange entre professionnels, la Scam et les autres sociétés d’auteurs organisent ensemble des rencontres traitant des problèmes de la création.

Lussas

À Lussas, chaque été, les États Généraux du film documentaire présentent une sélection de films français et étrangers proposant les écritures originales, passées, présentes et les problématiques politiques françaises et internationales. Au-delà d’un partenariat, il s'agit d'un parcours commun entre Lussas et la Scam qui se décline tout au long de la semaine du festival : journée de programmation Brouillon d’un rêve, Nuit de la Radio…

Cinéma du Réel

Le Festival Cinéma du réel, né au sein de la BPI du Centre Georges Pompidou, explore la production mondiale du film ethnographique et de société. Il représente une fenêtre ouverte sur le monde. La Scam délègue l’un de ses auteurs au sein du jury et y remet son Prix International.

Figra

Le rendez-vous du grand reportage, des journalistes et des documentaristes au Touquet Paris-plage.
Donner en quelques minutes le reflet d’une réalité, transmettre l’information et exposer les faits de société, le Festival International du Grand Reportage d'Actualité et du Documentaire de Société propose un tour du monde en 5 jours. Un rendez-vous que la Scam honore chaque année en y organisant notamment depuis 2007 son Grand Débat.

Longueur d’Ondes

Le Festival de l’écoute et de la radio, Longueur d’Ondes, fait de Brest la capitale de la radio inventive et éclectique, chaque année au cœur de l’hiver.

Étonnants Voyageurs

Aux Étonnants Voyageurs de Saint-Malo, le festival du livre et du documentaire, la Scam remet le Prix Joseph Kessel lors d’une journée de films et de débats consacrée au grand écrivain.

Prix Bayeux-Calvados des Correspondants de guerre

Organisé par la ville de Bayeux et le Conseil général du Calvados, ce prix rend hommage aux journalistes qui exercent leur métier dans des conditions périlleuses pour nous permettre d'accéder à une information libre. Cet événement lié aux médias français et étrangers, s’attache à offrir, le temps d’une semaine, une fenêtre ouverte sur l’actualité internationale. Depuis 2009, la Scam y remet son Prix Télévision Grand Format et deux représentants de la commission des journalistes siègent au sein du jury.

Voyages d'auteurs

L’auteur est le meilleur ambassadeur de son œuvre. Connaissant les difficultés matérielles auxquelles sont confrontés les auteurs, la Scam consacre une partie de son budget culturel au financement de leurs voyages et de leurs hébergements dans plusieurs festivals.

La culture avec la copie privée

La Scam soutient financièrement de nombreux festivals qui occupent une place essentielle dans la vie culturelle du pays. Cette aide est rendue possible grâce à la rémunération pour copie privée puisque conformément à la loi, 25 % des sommes collectées à ce titre par la Scam sont affectées au financement d’actions d’intérêt général pour la culture.
Pour défendre ce dispositif menacé, plusieurs organisations se sont réunies pour créer une association : "La culture avec la copie privée".
> Lien vers l'association "La culture avec la copie privée".