les prix de la Scam

Par ses prix annuels, la Scam consacre les plus belles écritures de son répertoire et récompense le talent des auteurs à nous raconter le monde. Une mise en lumière qui encourage les jeunes auteurs et rend hommage aux plus confirmés.

Certains prix sont attribués directement par les auteurs qui, au sein des commissions, recherchent puis distinguent les œuvres les plus remarquables dans chaque répertoire. D'autres le sont par des jurys indépendants comme c'est le cas du Prix Roger Pic, du Prix Joseph Kessel, du prix du meilleur documentaire de télévision…
La Scam décerne ainsi chaque année près d'une vingtaine de prix, remis au cours de la fête des auteurs en juin à la Scam ou à l'occasion de manifestations culturelles (Cinéma du Réel, Étonnants Voyageurs,…).

les lauréats

Prix d'Honneur

Prix des auteurs de la Scam
Créé en 2009 pour résister à dévalorisation sournoise de la Culture, le prix des auteurs de la Scam remercie une personnalité qui, par son combat, défend le partage culturel, le service public et les droits des auteurs. Il est décerné par les membres du conseil d’administration à titre honorifique.Après Jack Ralite, Yves Jaigu, Maître Henri Leclerc et Catherine Tasca, Bernard Pingaud est le lauréat 2014.

Audiovisuel

Prix pour l'ensemble de l'œuvre
Chaque année, les membres du conseil d’administration décernent un prix d'un montant de 8.000 euros à un documentariste pour l’ensemble de son œuvre.

Prix du meilleur documentaire de l'année
Après un travail de présélection par la commission du répertoire audiovisuel, parmi les meilleurs films diffusés à la télévision, l’année précédente. Un jury d’auteurs désigné par le conseil d’administration choisit l’œuvre primée. Le montant de la dotation est de 5.000 euros.

Prix découverte
Ce prix d'un montant de 3.000 euros est décerné à un jeune auteur ayant réalisé trois films au plus. Le jury est composé d’auteurs membres de la commission du répertoire audiovisuel, désignés par le conseil d’administration chaque année.

Prix International de la Scam
Ce prix d'un montant de 5.000 euros est attribué à l’auteur d’un film programmé dans la compétition internationale du Festival du Cinéma du Réel, dont la Scam est partenaire. Il est décerné par un jury international au sein duquel siège un auteur nommé par le conseil d’administration de la Scam.

Prix de l’œuvre institutionnelle
Ce prix, doté de 3.000 euros est attribué par les auteurs d’œuvres institutionnelles et de films d’entreprise de la commission audiovisuelle au meilleur film de l'année. Il est décerné au cours de la soirée Tendances parmi une présélection de films institutionnels et muséographiques déclarés à la Scam et exploités au cours de l’année précédente qui illustrent les différents courants de la création (diversité des approches, des budgets, des styles).

Radio

Pour attribuer ses prix, la commission du répertoire sonore écoute les œuvres de l’année radiophonique écoulée.

Prix pour l'ensemble de l'œuvre
Attribué par les membres du conseil d’administration sur proposition de la commission du répertoire sonore, ce prix est doté de 8.000 euros.

Prix du meilleur documentaire de l'année
Les meilleures œuvres présélectionnées sont soumises à un jury, composé des membres de la commission du répertoire sonore qui choisit l’œuvre la plus marquante de l’année. Le montant de la dotation est de 5.000 euros.

Prix découverte radio
Ce prix d'un montant de 3.000 euros distingue une œuvre à l’écriture singulière, créée par un auteur en début de carrière.

Journalisme

Prix pour l'ensemble de l'œuvre
Créé en 2014, ce prix doté de 8000 euros est attribué par les membres du conseil d’administration sur proposition de la commission des journalistes. Il a été remis à Daniel Grandclément.

Prix Scam Télévision Grand Format
Créé en 2009, ce prix est issu de la sélection du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, dont la Scam est partenaire. Il  récompense les auteurs d'un reportage d'une durée de 6 à 30 minutes, diffusé sur les chaînes de télévision ou sur un site internet de media, témoignant d'une situation de conflit ou ses conséquences pour les populations civiles, ou d'un fait d’actualité concernant la défense des libertés et de la démocratie. Il est doté d'un montant de 7.000 euros. Le jury est composé de 25 membres minimum issus des grands médias internationaux et des associations internationales, dont deux représentants de la commission des journalistes de la Scam.

art numérique

Peu programmées sur les antennes de télévision, les œuvres d’art numérique, linéaires ou interactives, abondent dans les circuits parallèles, les festivals, Internet, les espaces permettant l’expression de ce type de créations. Afin de décerner ses prix, la commission des œuvres d'art numérique s’appuie sur le travail de recherche de correspondants professionnels et sur la programmation de festivals de qualité.

Prix de l'œuvre d'art numérique
Un jury composé d’auteurs de la commission des œuvres d'art numérique de la Scam décerne ce prix d'un montant de 4.800 euros à l’auteur d’un film issu notamment d’une sélection d'œuvres présentées au sein des festivals du court-métrage de Clermont-Ferrand et de Vidéoformes.

Prix Jeune Talent Art Numérique Scam - Centquatre-Paris - Arte Creative
En association avec le Centquatre-Paris et Arte Creative, un jury composé d’auteurs de la commission des œuvres d'art numérique de la Scam décerne ce prix doté de 2.300 euros, d'une diffusion et d'une résidence de création, à l'auteur d'une œuvre de fin d’études (bachelor, master, post-diplôme, etc.) et/ou réalisées par de très jeunes artistes.

Prix des nouvelles écritures
À travers une prospection des œuvres de l’année, c’est un jury, composé d’auteurs de la commission des œuvres d'art numérique de la Scam décerne ce prix d'un montant de 2.500 euros.

Photographie

Prix Roger Pic
Roger Pic, grand photographe, documentariste et reporter, mais aussi militant du droit d’auteur a créé ce Prix, initialement intitulé Grand prix Scam du portfolio photographique. Il porte désormais son nom et perpétue sa mémoire. Le Prix Roger Pic doté de 4500 euros récompense l’auteur d’un portfolio de quinze images de reportage, photographies de presse, portraits, sur les thèmes des faits de société, voyages, arts, etc.

Une exposition du portfolio du lauréat et de deux dossiers remarqués par le jury est organisée à la Scam et inaugurée lors d’un vernissage en présence d’auteurs photographes, de représentants du monde des arts plastiques et de la presse.Le jury, renouvelé chaque année, est composé de l’administrateur représentant l’image fixe au conseil d’administration, et de personnalités du monde de la photographie. Avant d’être soumis au jury, l’ensemble des dossiers des candidats fait l’objet d’une présélection effectuée par une partie des membres du jury. Le prix est organisé en partenariat avec l’Association Scam-Vélasquez.


Prix Pierre et Alexandra Boulat

Ce prix d'un montant de 8.000 euros est doté par la Scam depuis 2015 et attribué par l’Association Pierre & Alexandra Boulat afin d’encourager le travail des photojournalistes qui se heurtent aux difficultés économiques de leur métier. Il est remis chaque année au festival Visa pour l'image à un photojournaliste pour lui permettre de réaliser un projet de reportage inédit.



Littérature

Prix Joseph Kessel
Ce prix d'un montant de 5.000 euros est attribué à l’auteur d’une œuvre de haute qualité littéraire écrite en langue française : voyage, biographie, récit ou essai, publiée entre le 1er mars de l’année précédente et le 15 mars de l’année en cours. Des appels à candidature sont publiés dans la presse et envoyés aux éditeurs. Le jury est composé de Tahar Ben Jelloun, Pierre Haski, Michèle Kahn, Gilles Lapouge, Michel Le Bris, Pascal Ory, Patrick Rambaud, Guy Seligmann et présidé par Olivier Weber. Ce prix est remis à l’auteur, au mois de juin, dans le cadre d’une journée organisée par la Scam au Festival Étonnants Voyageurs à Saint-Malo.

Prix François Billetdoux
Ce prix de 5.000 euros est attribué à l’auteur d’un texte littéraire de haute qualité écrit en langue française, consacré à la télévision, la radio, la photographie, le cinéma ou la littérature. Des appels à candidature sont envoyés à la presse et aux éditeurs entre le 1er mars de l’année précédente et le 15 mars de l’année en cours. Le jury est composé des membres de la commission de l’écrit de la Scam. Ce prix est remis à l’auteur dans le cadre d’une soirée littéraire organisée à la Scam.

Prix soutenus par la Scam

Prix Albert Londres

Depuis 1984, l’organisation et la gestion du Prix Albert Londres, sont confiées à la Scam par une convention de partenariat signée avec l'association éponyme. Le Prix Albert Londres, créé par Florise Martinet-Londres à la mémoire de son père, disparu le 16 mai 1932 lors du naufrage du paquebot Georges Philippar dans la Mer Rouge a été décerné pour la première fois en 1933. Il couronne chaque année à la date anniversaire de la mort d’Albert Londres, le meilleur grand reporter de la presse écrite. En 1985, à l’initiative d’Henri de Turenne, le jury a également créé un prix Albert Londres de l’audiovisuel pour récompenser les meilleurs journalistes de télévision.

Prix Philippe Caloni

Journaliste, réalisateur, critique, écrivain, producteur et animateur d’émissions radiophoniques et télévisées, Philippe Caloni (1940-2003) avait fait ses débuts à la radio en 1958 sur Europe 1 dans l’émission Pour ceux qui aiment le jazz. De 1974 à 1982, il incarnera l’esprit de France Musique avec Quotidien musique et Kiosque. Les auditeurs se souviennent de ses interviews percutantes et pleines d’humour, un talent qu’il exercera sur France Inter de 1982 à 1987 en animant les matinales. Son épouse et ses fils, entourés de nombreuses personnalités (Jean-Jacques Aillagon, Pierre Belfond, Claude Bernard, Gérard Courchelle, Alain Decaux, Jean-Noël Jeanneney, madame Herbert von Karajan, Père Henri Madelin, Jacques Rigaud et Laurent Duvillier, directeur général de la Scam…) ont créé en 2007 le Prix Philippe Caloni destiné à couronner chaque année un(e) jeune journaliste de télévision et/ou de radioavec talent l’exercice de l’interview ou de l’entretien. Le Prix Philippe Caloni est géré par une association indépendante de la Scam mais l’organisation et l’animation ont été confiées à la Scam.

Prix Mentor

Initié en 2015 par FreeLens, en partenariat avec la Scam et le CFPJ Médias, le Prix Mentor est dédié à la réalisation d’un projet photographique (séries photographiques, diaporamas, vidéographies, œuvres interactives, petites œuvres multimédias…).


La culture avec la copie privée

Conformément à la loi, 25 % des sommes perçues par la Scam au titre de la rémunération pour copie privée financent son action culturelle. La copie privée permet ainsi à la Scam de récompenser chaque année des auteurs pour leur talent en leur décernant des Prix.
Pour défendre ce dispositif menacé, plusieurs organisations se sont réunies pour créer une association : "La culture avec la copie privée".
> Lien vers l'association "La culture avec la copie privée".